Vous prévoyez un séjour au pays du sourire et vous souhaitez en profiter pour rencontrer une charmante Thaïlandaise? Problème, la Thaïlande ce n’est pas la porte à côté. Difficile donc de tisser une relation, encore plus lorsqu’on n’a aucune idée d’où chercher. Dans la suite de l’article, je vous livre mon expérience d’expatrié à Bangkok pour vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté.

Les rencontres en 2 mots

Destination souvent présentée comme plaque tournante du tourisme sexuel, la plupart des rencontres que vous ferez dans les lieux touristiques seront loin d’être désintéressé. On ne compte plus le nombre de touristes s’étant fait plumer par une jeune et jolie Thaïlandaise aux allures d’anges. Ainsi, si vous rencontrez votre copine dans un gogo bar, je n’ai qu’une chose à vous dire: “faites-vous plaisir autant que vous le souhaitez, mais s’il vous plait, ne tombez pas amoureux”.

Mais qu’en est-il des vraies relation? Pour être en couple avec une Thaïlandaise depuis maintenant 4 ans, je peux dire que j’ai roulé ma bosse. La première chose que vous devez savoir, c’est qu’être en couple avec une thaïe, vous changera radicalement des autres relations que vous auriez pu avoir auparavant avec une Occidentale.

Attendez-vous donc à:

  • ce qu’elle soit aux petits soins pour vous
  • ce qu’elles soient jalouses pour un rien
  • ce qu’elle vous fasse la gueule sans savoir pourquoi (ah si, vous avez regardé cette jolie nana tout à l’heure)
  • ce qu’elle regarde en boucle les feux de l’amour version Thaïe (si si je vous jure)
  • ce qu’elle chasse de votre esprit l’expression “faire des économies”
  • ce qu’elle soit beaucoup moins timide dans la vie intime que dans la vie de tous les jours.

Bref, être en couple avec une thaïlandaise va littéralement vous changer la vie.

Ah oui, avoir un minimum d’anglais sera nécessaire (rassurez-vous, pas besoin d’être bilingue). Je vous conseille aussi de vous mettre au Thaï. Il sera ainsi beaucoup plus simple de communiquer au sein de votre couple.

Voilà pour ses quelques recommandations, il ne vous reste plus qu’à faire des rencontres.

Où rencontrer des Thaïlandaises?

Sur Internet

Je ne vous cache pas que j’ai rencontré Jasmine pour la première fois sur Internet. D’ailleurs, pour avoir posé la question à la plupart de mes amis, et autres voyageurs en séjour en Thaïlande, 90% d’entre eux ont fait la connaissance de leur copine sur un site de rencontres.

D’ailleurs, si vous n’êtes pas au courant, les Thaïes (dans une grande majorité) vivent le portable accroché à la main. Facebook, messagerie instantanée (Line), et site de rencontres sont leur pain quotidien. Pour vous en assurer, allez donc faire un tour de métro aux heures de pointe. Toutes le nez scotché à leur écran.

C’est pourquoi, les thaïlandaises qui souhaitent rencontrer des étrangers sont toutes sur les sites de rencontres. Même dans ma campagne, où je vis avec ma copine, il n’est pas rare de voir des jeunes thaïes tchater avec des étrangers dans le cyber café du coin.

Bref, internet est devenu LE lieu où faire des rencontres avec les Thaïlandaises.

Voici d’ailleurs quelques avantages:

  • permets de faire des rencontres en amont, pas besoin d’aller faire la tournée des bars et autres lieux touristiques pour trouver une jolie thaïe
  • si vous accrochez bien, vous pourrez lui proposer de partir avec vous lors vos excursions. En plus d’être entre de bonne compagnie, son thaï vous sera très utile lorsqu’il s’agira de négocier ou de trouver le bon petit restaurant.
  • permets de rencontrer des thaïs que vous n’aurez surement pas eu l’occasion de rencontrer en Thaïlande. Certaines ne fréquentant tout simplement pas les coins à touristes.

Cependant, avant de vous lancer corps et âmes à la recherche de votre nouvelle copine, voici quelques règles à respecter:

  • attention aux free-lances (certaines thaïes, souvent travaillant dans les Gogo bars, cherchent des extras)
  • attention à cette thaïe toute mignonne (en apparence) et qui va demander au gentil farang de lui lâcher 1000 euros car son pauvre petit frère ne peut pas aller à l’école…
  • ne passez pas non plus pour le mec qui veut à tout prix se caser avec une thaïe. Savez-vous le nombre d’étrangers qui l’ont déjà contacté?
  • n’allez pas vers les profils les plus “sexy”. De nombreuses thaïes un peu plus simples, mais avec beaucoup de charme, sont délaissées sur les sites de rencontres. En plus d’avoir le contact plus facile, vous pourrez trouver quelques perles.
  • attention, certaines thaïes, ne sont pas vraiment des thaïes… les ladyboys sont nombreuses à fréquenter les sites de rencontres. Sachez-le.

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Pour avoir fait le tour des sites de rencontres, mes amis et moi, on est tous d’accord pour dire que le site ThaiLovelink est l’un des meilleurs qui soient pour faire des rencontres.

Cliquez ici pour vous rendre sur ThaiCupid

C’est d’ailleurs sur ce site que j’ai fait la rencontre de Jasmine. En espérant que ça vous porte chance…

En soirée

Rencontrer une asiatique n’aura jamais été aussi facile qu’en Thaïlande. Ce ne sont d’ailleurs pas les lieux où faire la fête qui manquent à Bangkok.

Voici les 4 quartiers où vous pourrez facilement faire des rencontres:

  • Khao Sand Road
  • Quartier de Silom
  • Quartier de Sukhumvit
  • China Town

Vous y trouverez des bars, des clubs, des gogos, des restaurants, des coffee shop et bien d’autres choses. Comme sur internet, la prudence est de mise. A la Thaïlandaise de base qui viendrait prendre du bon temps avec ses amies, se mêlent les Thaïlandaises à la recherche de clients le temps d’une soirée (voir plus si affinités).

Il ne sera d’ailleurs pas rare de vous faire alpaguer par le bras dans certaines discothèques. Surnommé “Party Girls”, ce sont des Thaïs qui dorment le jour et passent leur soirée en boite à la recherche d’un étranger. Souvent pour une passe d’un soir, ou pour se faire entretenir le temps de votre séjour.  Bref, n’envisagez même pas une vraie relation avec ce genre de filles, vous ne feriez que perdre votre argent, et vos sentiments.

Soyez donc vigilant avec qui vous passez la soirée. Au pire vous perdrez vos illusions (le temps d’une soirée) et quelques bahts (rien de bien méchant).

Dans la vie de tous les jours

Cela demande d’y séjourner quelque temps, voire d’y vivre à plein temps. Pour cela, il vous faudra un mimimm de thaï pour échanger. Même si certaines Thaïlandaises ont un certain niveau d’étude, la majorité ne parle pas un mot d’anglais.

Pour ma part, ma toute première copine était coiffeuse. Après avoir bien sympathisé, je lui ai proposé de se voir en dehors de son travail. Il n’en aura pas fallu longtemps pour qu’on se mette ensemble. Une belle aventure dont je me rappellerais toujours (comme toutes les premières fois).

Voici quelques endroits, où vous seriez susceptible de rencontrer une Thaïlandaise:

  • sur son lieu de travail (y aller avec tact)
  • à l’université
  • sur votre lieu de travail
  • à la salle de sports
  • dans les soirées 100% thaïes

Un peu comme en France, à part que le contact est beaucoup plus facile.

Il ne vous reste maintenant plus qu’à passer à l’action. Je serais curieux de savoir comment vous avez rencontré votre amie Thaïlandaise. Dites-le-moi dans les commentaires.